« Les NouveauXxx Chemins du Désir » du vendredi 18 septembre 2015

Une émission où nous avons innové en convoquant des textes érotiques au féminin. Retrouvez le prochain Atelier écriture érotique et fantasmes CCF du 26 septembre 2015. Retrouvez aussi les textes lus par Capucine, jéjé et Philippe tout au long de cette émission : . « Slutty petit chien adorable et pervers » de Frédérique le Romancer ;  « L’inconnue du train » de Nathalie Bardouil; . « Agrafe toi à moi » de Macha Seruoff ; . « Folies passagères » de Capucine Moreau. Sans oublier notre agenda « Qu’est-ce que tu branles ce week-end ? », où il a été question entre-autres de Plastic Queer dans le cadre d’AFIAC 2015. Sans oublier non plus nos chroniques, dont celle de Jéjé autour du livre Les belles endormies de Yasunari Kawabata, ainsi que celle de Capucine sur la revue Spasme. Et toujours une playlist fort bien à propos…

Pour écouter l’enregistrement de l’émission, cliquez sur la « flèche play » du lecteur ci-dessous : 

EroSphère, un festival -presque- comme les autres

article publie le 15.09.2015 sur le cabinet de curiosite feminine

c43e98_a211d6df92e843d3990d5bbd7e5b344b.png_srz_p_2003_560_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srz

Après Explicit à Montpellier, Capucine vous raconte son expérience d’EroSphère, le festival des créativités érotiques

Pour la deuxième année consécutive, et dans la mouvance d’autres villes du monde « libre », Erosticratie a organisé à Paris en fin d’été le festival EroSphère, festival des créativités érotiques.
« EroSphère, c’est la rencontre de l’Eros -l’amour, la créativité, la sexualité– et de la Sphère -l’harmonie, la légèreté, l’immersion. EroSphère rassemble, quels que soient le sexe, le genre, l’identité ou l’orientation, avec et au-delà des communautés existantes »

Le credo des Erosticrates : « Faire exister Eros dans la Cité ».
Ou comment intégrer une réflexion sur l’érotisme dans la sphère publique. Permettre à tout un chacun de se connecter à ses désirs. Amoindrir la culpabilité. Désacraliser -ou re-sacraliser ?- le sexe. En faire un jeu. Une source d’inspiration. Un élan de créativité. Un espace de communication privilégiée. Une voie de transcendance.
Puissant enjeu politique non ?

Continuer la lecture de « EroSphère, un festival -presque- comme les autres »