A la Une

Le CCF dans la Dépêche.fr

Les soirées sans tabou du Cabinet de curiosité féminine

logo depeche

Pour Alexia Bacouël, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Encore moins si elle porte sur le thème du plaisir solitaire, des jeux de bouche ou du libertinage. Cette sexothérapeute de 31 ans, formée à Toulouse mais qui exerce à Paris, est à l’origine du Cabinet de curiosité féminine, un site internet qui enregistre quelque 50 000 lecteurs mensuels et qui a aussi donné son nom à des ateliers théoriques dédiés aux sexualités dans leur ensemble.

À Toulouse, les ateliers du Cabinet de curiosité féminine sont animés par Capucine Moreau en partenariat avec d’autres curieuses comme Sophie Puligny qui accueillera le 29 mai dans son loveshop «Cœur épique», situé rue de la Colombette, une soirée dédiée aux jeux de bouche. Réservés pour le moment aux femmes, ces rendez-vous mensuels rassemblent une quinzaine de personnes, de tous les âges, souligne Capucine Moreau.

Lire la suite… 

Reportage du mag La vi(ll)e en rose lors de l’atelier Orgasme à Toulouse

JE SUIS CETTE FILLE À ORGASMES…

@Nadia VonFoutre
@Nadia VonFoutre

Notre dernière recrue Virginie – plus connue sous le pseudo éponyme de son blog Je suis cette fille – débarque dans le webzine en fanfare ! L’invitation orgasmique ne pouvait pas rester sans réponse mais aucune des chroniqueuses ne s’était battue pour s’y rendre… C’était sans penser que Virginie et son audace avaient frappé à notre porte quelques jours avant… Première mission accomplie !

Samedi 4 avril je suis allée à un atelier organisé par Le Cabinet de Curiosité Féminine dans une jolie boutique toulousaine, située rue des Blanchers, La clef des Charmes.

Macha t’a déjà parlé du CCF ici et de Capucine Moreau, l’animatrice des ateliers sur Toulouse.

L’atelier commençait à 18 h et le thème était des plus intrigant : l’orgasme.

Comme toutes les participantes, car cet atelier est, pour le moment, exclusivement réservé aux femmes, j’avais lu le descriptif de l’atelier qui me parlait de découvrir les zones érogènes propices au déclenchement de l’orgasme ainsi que ses bienfaits. Je t’avoue que je n’en menais pas large à l’ouverture de la porte, car je ne savais absolument pas à quoi m’attendre. Je suis une personne assez libérée mais de là à parler de MA sexualité devant des inconnues, ben je me sentais un peu bof bof.

Nous nous installons sur des fauteuils faits de jerricans militaires, sur la table basse un joli apéritif nous attend, de quoi faire papoter des participantes.

L’atelier débute par un petit tour de table, certaines sont venues seules, d’autre en groupe d’amies. Il y a même une participante qui nous apprend que c’est son compagnon qui lui a envoyé le lien de l’atelier, je ne pensais pas que des hommes puissent se soucier de notre plaisir…

Lire la suite… 

Atelier sur les orgasmes à Toulouse : Report dessiné

article publie le 10.04.2015 sur le cabinet de curiosite feminine 

 

@Nadia VonFoutre
@Nadia VonFoutre

Pour cette deuxième édition du Cabinet de Curiosités Féminines à Toulouse, c’est Céline Menting qui nous a merveilleusement accueillies le samedi 4 avril dans sa belle boutique La Clef des Charmes.

Autour d’un apéro fait maison, par une nuit de pleine lune, nous avons fusé de toutes parts, entraînées dans l’ambiance par l’explosion d’une première bouteille de pétillant…

Nos deux croqueuses de la Cellule Dessinatrice, Nadia VonFoutre et Sophie Bacquié, étaient de nouveau là pour nous offrir une trace de ces instants précieux (cf. ci-dessous).

Merci à elles, merci à Céline pour son énergie et son humour, et à toutes les participantes pour leur confiance.

Prochain épisode le 29 mai, atelier « jeux de bouche » dans la boutique Coeur Epique !

Découvrir les dessins… 

Reportage sur le CCF du E-mag La vi(ll)e en rose

ORGASMES ET AMUSE-BOUCHES…

@Nadia VonFoutre
@Nadia VonFoutre

Samedi 4 avril une quinzaine de femmes se retrouveront dans la jolie boutique La clef des charmes pour parler orgasme. Céline, la maîtresse des lieux, recevra en effet Capucine Moreau du CCF pour un atelier sur le sujet. Des amuse-bouches -de circonstances- régaleront ces gourmandes. Un atelier exclusivement féminin oui. Le CCF ? Non ce n’est pas du tout une banque. Ou alors une banque à la fois sérieuse et légère qui permet de vivre des expériences à découvert…

Le CCF c’est le Cabinet de Curiosité Féminine. Viens je t’emmène à la découverte de ce boudoir dont je viens de pousser la porte…

Lire la suite… 

Toulouse : Et si on partageait tous le même lit ?

article publie le 22.11.2014 sur le cabinet de curiosite feminine

image notes oreiller

Oh mais on dirait que Bakélite nous séduit encore en accueillant en son sein magnifique un spectacle théâtral et musical totalement érotique !

« Un duo qui offre un voyage sensuel, sur une corde tendue entre désir et envie de ricaner bêtement » : une comédienne au centre du public, des textes comme des confidences, une large robe cachant des images mystérieuses, un musicien obéissant, des spectateurs autorisés à glisser leurs mains dans des fentes malicieuses …

Je rosis déjà de plaisir et de curiosité en imaginant l’ambiance intimiste, l’électricité qui circule, les petits rires nerveux, la complicité qui grandit, les regards qui baissent, les regards qui osent…
Mais aussi les mots d’après, « ça te plairait toi si on faisait ça », « je pensais pas mais ça m’a excité tu sais cette histoire », « et si on en lisait tous les deux des bouquins coquins » …

Ben oui. Parlons-en. Rêvons. Tirons inspiration. Parce que le plaisir, ça s’apprend et ça se crée. Merci de nous en donner l’occasion !

Et alors, comme évidemment plus on est de fous, plus on jouit : venez donc laisser votre empreinte sur l’oreiller …

La Mue – Risibles amours

TEXTES PUBLIÉS DANS la revue MULTIPRISE n°30 D’OCTOBRE 2014

@Nadia VonFoutre
@Nadia VonFoutre

Ça vient du bide. Ça vient du sang. Ça vient du sexe. Des muqueuses. Du creux du plein. Une femelle.
Ça vient de l’eau, ça vient de la source, de la terre, de celle qui reste derrière les ongles, de celle dans laquelle on se roule, épuisées, vidées, régénérées, femelles de tous temps, femelles de tous âges, femelles sauvages.
Ça vient du feu, du sang qui chauffe, des organes qui rougeoient, de la braise à l’intérieur de nos ventres révélés.
Ça devient air, bulles de joie, évanouissement, n’être plus soi, disparaître, devenir atmosphère. Ça devient eau, corps entier qui coule dans une ronde sans fin.
Je suis une Femelle. Reliée à vous toutes. Dans une danse magnifique et triomphante. Les pieds dans la terre,les chairs en feu, l’âme dans le ciel, le sexe fondant.
Et toi, mon Mâle, je danse grâce à toi.
Alors. Les fils se tissent. Nos chairs se nouent. Nos veines se cousent. Nos langues se soudent. L’un dans l’autre. L’autre dans l’un.
Le reste. Du détail. Un homme. Une femme. Une femelle. Un mâle. En nous, la mémoire de tous les amours sauvages. Je t’appartiens.

Lire la suite…