Atelier « Sexualité masculine, déconstruisons nos croyances limitantes ! »… Ce qu’il s’est passé !

@Docteur C

Premier atelier du Cabinet de Curiosité… Masculine ?!

Premier atelier réservé aux hommes en tous les cas, avec la proposition – que nous avions déjà faite aux femmes – de déconstruire leurs croyances limitantes.

C’est très émue et curieuse que j’ai reçu ce groupe au Lab’Oikos.

Des militants, courageux, qui venaient pour certains en éclaireurs avec la mission d’en parler ensuite aux copains ! des sincères, des touchants, des frères.

« Un homme se doit d’être performant, de bander dur, longtemps, sinon il est un mauvais amant ».

« Un homme se doit de faire jouir sa partenaire »

« Un homme est forcément infidèle »

« Si je confie mes fantasmes, elle va me trouver pervers »

« Un acte sexuel doit forcément trouver sa finalité dans l’éjaculation »

Lire la suite et découvrir tous les dessins… 

Un atelier en présence de France Inter…

Au dernier atelier toulousain, nous nous sommes exercés à un exercice particulier : échanger en toute simplicité avec la présence d’un micro qui enregistrait tous nos propos !

En effet, France Inter nous avait sollicités pour enrichir la réflexion de l’émission Demain la Veille sur la sexualité du futur

Nous avons vite dépassé une légère gêne et un petit sentiment de décalé pour nous lancer dans les débats.

La sexualité du futur, ce ne serait pas d’abord qu’elle ne soit plus tabou ? Que de tels ateliers ne soient plus nécessaires comme l’a souligné une participante ? Que nous soyons toutes et tous suffisamment éduqués et informés ?
La sexualité du futur, ce serait encore plus de rencontres via internet et des sextoys branchés dans les supermarchés ?!
Des relations multiples pour tout le monde à l’image de ce que défendent les polyamoureux-ses?
Un monde où chacun-e fait ce qu’il veut sans être jugé-é ?

Mettez le curseur à la minute 19 et vous serez parmi nous pendant quelques minutes !

Un grand merci au Lab’Oikos de nous avoir -très bien- accueilli-e-s pour cet atelier spécial,
Sophie Bacquié pour ses dessins,
Alessandra Finelli pour ses photos,
A la boutique Divine for Love pour nous avoir prêté quelques… jouets !

Et surtout à l’ensemble des participant-e-s pour avoir joué le jeu et accepté la diffusion de leur image, pour une fois vous pouvez ainsi nous voir en plus de nous écouter ! (et remarquer que la journaliste préfère le bleu que le rouge…).

Découvrez photos et dessins ici

Atelier I am what I am! à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

@SavageSlit

Fort-e-s de la bonne expérience Nîmoise où nous avions construit cet atelier pour l’exposition « I am what I am ! » au Zo-Anima (commissaires d’exposition : Karine Mathieu et William Gourdin), nous avons eu envie de le reconduire sur Toulouse.

Bien nous en a pris, nous nous sommes retrouvés au Lab’Oikos, avec 15 participant-e-s et notre dessinatrice Savage Slit, pour réfléchir à ce qui fait notre-nos identité-s, par le biais d’exercices expérimentaux.

Quelle est la part du masque en nous (la « persona » selon Jung, compromis entre ce que l’on est profondément et ce que l’on attend de nous) et la part de notre source authentique? comment nous présentons-nous à l’autre, s’invente-t-on une autre vie lorsque l’on y est invité-e? qu’est-ce que ça change de nous imaginer dans un genre un peu différent de celui que l’on porte au quotidien?

Lire la suite et découvrir tous les dessins… 

Atelier Erotisme de l’âme, l’inconscient et ses symboles à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

Le dernier atelier du Cabinet de Curiosité Féminine à Toulouse nous a fait voyager dans l’univers de l’inconscient, celui que l’on partage avec l’humanité entière, et celui qui nous fait unique selon nos histoires et nos personnalités.

En ce vendredi soir magique et lumineux, c’est Aj Dirtystein qui nous y a embarqué-e-s. Artiste plasticienne, performeuse, universitaire, réalisatrice de films, maintenant tarologue, c’est la première fois qu’elle s’essayait à l’animation de cet atelier et nous étions ravi-e-s d’être ses cobayes !

Après une partie théorique sur l’inconscient, elle nous a transmis comment et avec quels outils nous pouvons entrer en dialogue avec lui notamment pendant nos rêves. Nous avons étudié ensuite tou-te-s ensemble en interaction les différents symboles qui peuvent être utilisés par notre inconscient et ce qu’ils suggèrent. Comment interpréter si l’on rêve de WC, de glace ou de ciseaux ?! Un rêve explicitement érotique parle-t-il réellement de nos sexualités, ou pas ? Et à l’inverse, comment décoder les messages qui en parlent de façon « cachée » ?

Lire la suite et découvrir tous les dessins de Sophie Bacquié et Nadia Von Foutre… 

Atelier Sexualité féminine, déconstruisons nos croyances limitantes !… Ce qu’il s’est passé !

@MarionPuech

Cette fois, nous avons renoué avec les débuts du Cabinet de Curiosité Féminine avec un atelier dédié aux femmes… pour réfléchir à nos sexualités et aux croyances qui les accompagnent.

Nous nous sommes réunies dans la boutique Divine for Love à Muret, loveshop chaleureux qui nous accueille maintenant tous les deux mois.

La proposition cette fois était de réfléchir chacune, ensemble et séparément, sur les croyances martelées par la société et par nos éducations qui nous habitent encore et nous limitent dans notre vie érotique.

Nous avons parlé de nos lignées de femmes et du discours qui passe de générations en générations… du désir et du plaisir féminins qui restent encore tabous et effrayants… des mots très durs qui traînent dans nos inconscients comme ceux de « salope », « traînée », « pute » ou « cochonne »… des clichés qui ont la vie dure. D’un nouveau discours qui nous demanderait d’être « libérées », de « jouir sans entraves » et qui finalement remet sur nous une norme pressurisante.

Lire la suite et découvrir tous les dessins de Marion Puech… 

Atelier I am what I am ! à Nîmes… Ce qu’il s’est passé !

 

@Jérôme Souillot

C’est invité-e-s par les deux commissaires toulousains de l’exposition « I am what I am ! », Karine Mathieu et William Gourdin, que nous avons fait notre premier atelier Nîmois.

Un grand merci à eux, à l’équipe de la galerie Zo-Anima pour son accueil, et à tous les artistes exposés pour leur inspiration…

La proposition cette fois était de réfléchir à nos identités. « Questionner la « nature humaine » est une responsabilité de chacun pour rejeter l’enfermement de nouvelles prisons identitaires » comme l’énonce le texte de l’exposition.

Comment se présente-t-on dans le monde ? Montre-t-on ce que l’on se sent être réellement ? Préfère-t-on se camoufler, tout ou en partie ? Ou dire « la vérité », du moins SA vérité ?

Lire la suite et découvrir tous les dessins… 

Deuxième atelier Sexualité masculine à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

@DelphinePanique

Je l’avais annoncé après le précédent atelier qui avait eu lieu à Divine for Love, il y en aurait un deuxième, et ce sont à nouveau 15 participant-e-s qui se sont joint-e-s le 24 novembre pour apprendre et échanger.

Cette fois -le message serait-il passé via mon dernier compte-rendu ?- la gente masculine était plus nombreuse que la féminine, et ce fût donc forcément différent… Comme toujours d’ailleurs, l’alchimie n’est jamais la même et c’est ce qui fait la magie particulière de ces moments partagés!

Nous avons investi un nouveau lieu pour le Cabinet de Curiosité Féminine, nouveau lieu d’ailleurs dans le paysage toulousain, le Lab’Oikos. Cet immense espace chaleureux de près de 3000 m2 (je vous rassure, on n’en a utilisé qu’une minuscule partie bien à l’abri !) propose formules de co-working , salles de réunion modulables, ateliers divers et variés, en plein centre-ville dans le quartier Saint-Aubin. Nous y étions bien…

Nous avons de nouveau cité les clichés qui gouvernent la sexualité des hommes, ce qu’ils ont appris depuis tout petits, ce qu’on leur impose, ce qui se fait et ne se fait pas si on veut être « virils », et puis comment ils ont évolué en essayant progressivement de s’en départir.

Lire la suite et découvrir tous les dessins …