L’antenne Toulouse du Cabinet de Curiosité Féminine

Logo-200

« Le sexe est un sujet sérieux qu’il faut traiter avec légèreté, et inversement. »

Le Cabinet de Curiosité Féminine, c’est une plateforme web, des ateliers, une émission radio, dédiés aux sexualités, une association créée en janvier 2013.

Entre expertise et légèreté, nous travaillons sur le décryptage de l’actualité, sur des sujets restés jusqu’ici tabous ou bien trop souvent mal informés. Nous créons des espaces d’échanges et de discussions autour de thèmes travaillés qui touchent particulièrement les femmes aujourd’hui. Notre cible est essentiellement féminine, mais les hommes sont aussi très curieux et nous suivent avec beaucoup d’intérêt.

J’ai créé l’antenne Toulouse du Cabinet de Curiosité Féminine en septembre 2014, parce que j’avais envie de voir ces espaces près de chez moi.

Des ateliers théoriques ou pratiques ont lieu chaque mois, mixtes ou réservés aux femmes, en fonction des sujets.
Vous souhaitez en avoir une idée plus précise: vous pouvez découvrir nos compte-rendus illustrés en live par une équipe de dessinatrices/dessinateur !

Les curieux-se-s sont partout, et les sexualités ont différents visages.
Nous aimons donc travailler en partenariat, et sommes soutenus dans notre action par de nombreux acteurs locaux de champs divers (Radio FMR, les boutiques La Clef des Charmes et Divine for Love, le Garuda Center, l’école de Yoga Chotika, les collectifs artistiques Bakélite et atelier TA, l’Université Jean-Jaurès, les associations Ptite Lumière et Cie, le Cri de la Chatte).

@Nadia Vonfoutre
@Nadia Vonfoutre
@Sophie Bacquié
@Sophie Bacquié

La Mue – Risibles amours

TEXTES PUBLIÉS DANS la revue MULTIPRISE n°30 D’OCTOBRE 2014

@Nadia VonFoutre
@Nadia VonFoutre

Ça vient du bide. Ça vient du sang. Ça vient du sexe. Des muqueuses. Du creux du plein. Une femelle.
Ça vient de l’eau, ça vient de la source, de la terre, de celle qui reste derrière les ongles, de celle dans laquelle on se roule, épuisées, vidées, régénérées, femelles de tous temps, femelles de tous âges, femelles sauvages.
Ça vient du feu, du sang qui chauffe, des organes qui rougeoient, de la braise à l’intérieur de nos ventres révélés.
Ça devient air, bulles de joie, évanouissement, n’être plus soi, disparaître, devenir atmosphère. Ça devient eau, corps entier qui coule dans une ronde sans fin.
Je suis une Femelle. Reliée à vous toutes. Dans une danse magnifique et triomphante. Les pieds dans la terre,les chairs en feu, l’âme dans le ciel, le sexe fondant.
Et toi, mon Mâle, je danse grâce à toi.
Alors. Les fils se tissent. Nos chairs se nouent. Nos veines se cousent. Nos langues se soudent. L’un dans l’autre. L’autre dans l’un.
Le reste. Du détail. Un homme. Une femme. Une femelle. Un mâle. En nous, la mémoire de tous les amours sauvages. Je t’appartiens.

Lire la suite…