Le CCF dans la Dépêche.fr

Les soirées sans tabou du Cabinet de curiosité féminine

logo depeche

Pour Alexia Bacouël, la curiosité n’est pas un vilain défaut. Encore moins si elle porte sur le thème du plaisir solitaire, des jeux de bouche ou du libertinage. Cette sexothérapeute de 31 ans, formée à Toulouse mais qui exerce à Paris, est à l’origine du Cabinet de curiosité féminine, un site internet qui enregistre quelque 50 000 lecteurs mensuels et qui a aussi donné son nom à des ateliers théoriques dédiés aux sexualités dans leur ensemble.

À Toulouse, les ateliers du Cabinet de curiosité féminine sont animés par Capucine Moreau en partenariat avec d’autres curieuses comme Sophie Puligny qui accueillera le 29 mai dans son loveshop «Cœur épique», situé rue de la Colombette, une soirée dédiée aux jeux de bouche. Réservés pour le moment aux femmes, ces rendez-vous mensuels rassemblent une quinzaine de personnes, de tous les âges, souligne Capucine Moreau.

Lire la suite…