Atelier « Sexualité masculine, déconstruisons nos croyances limitantes ! »… Ce qu’il s’est passé !

@Docteur C

Premier atelier du Cabinet de Curiosité… Masculine ?!

Premier atelier réservé aux hommes en tous les cas, avec la proposition – que nous avions déjà faite aux femmes – de déconstruire leurs croyances limitantes.

C’est très émue et curieuse que j’ai reçu ce groupe au Lab’Oikos.

Des militants, courageux, qui venaient pour certains en éclaireurs avec la mission d’en parler ensuite aux copains ! des sincères, des touchants, des frères.

« Un homme se doit d’être performant, de bander dur, longtemps, sinon il est un mauvais amant ».

« Un homme se doit de faire jouir sa partenaire »

« Un homme est forcément infidèle »

« Si je confie mes fantasmes, elle va me trouver pervers »

« Un acte sexuel doit forcément trouver sa finalité dans l’éjaculation »

Lire la suite et découvrir tous les dessins… 

De nouveaux ateliers : « Comment ça marche ? Bien démarrer sa sexualité, ça change la vie ! »

Des nouveaux ateliers, co-créés avec Delphine Binet-Colstoun de L’Art d’Aimer, pour vos jeunes cette fois !

Bien démarrer sa sexualité, ça change la vie, non ?!

Le premier, « Se connaître », est le dimanche 14 mai à Etincelle coworking, matin pour les 11/14 ans, après-midi pour les 14/17 ans.

Informations et Inscriptions : moreau_capucine@yahoo.fr

(Visuels : Marjolaine Moreau)

Un atelier en présence de France Inter…

Au dernier atelier toulousain, nous nous sommes exercés à un exercice particulier : échanger en toute simplicité avec la présence d’un micro qui enregistrait tous nos propos !

En effet, France Inter nous avait sollicités pour enrichir la réflexion de l’émission Demain la Veille sur la sexualité du futur

Nous avons vite dépassé une légère gêne et un petit sentiment de décalé pour nous lancer dans les débats.

La sexualité du futur, ce ne serait pas d’abord qu’elle ne soit plus tabou ? Que de tels ateliers ne soient plus nécessaires comme l’a souligné une participante ? Que nous soyons toutes et tous suffisamment éduqués et informés ?
La sexualité du futur, ce serait encore plus de rencontres via internet et des sextoys branchés dans les supermarchés ?!
Des relations multiples pour tout le monde à l’image de ce que défendent les polyamoureux-ses?
Un monde où chacun-e fait ce qu’il veut sans être jugé-é ?

Mettez le curseur à la minute 19 et vous serez parmi nous pendant quelques minutes !

Un grand merci au Lab’Oikos de nous avoir -très bien- accueilli-e-s pour cet atelier spécial,
Sophie Bacquié pour ses dessins,
Alessandra Finelli pour ses photos,
A la boutique Divine for Love pour nous avoir prêté quelques… jouets !

Et surtout à l’ensemble des participant-e-s pour avoir joué le jeu et accepté la diffusion de leur image, pour une fois vous pouvez ainsi nous voir en plus de nous écouter ! (et remarquer que la journaliste préfère le bleu que le rouge…).

Découvrez photos et dessins ici

A venir/ Atelier le 27 avril 2017 à Toulouse : Ouvrir son couple à l’inconnu-e-s

@SolangeGauthier

Cet atelier est proposé à la suite de la conférence « ouvrir son couple à l’inconnu(e)(s) » qui a été animée par Capucine Moreau le 5 avril avec l’association Le Cri de la Chatte. 

Aujourd’hui, en Occident, nous tenons encore beaucoup au couple durable, tout en ayant l’impératif de « s’éclater au lit » en permanence.

Pourtant, il est parfois difficile de faire cohabiter dans la même relation intimité et sécurité avec désir et plaisir (comme nous l’avons vu dans les ateliers « couple, désir et plaisir dans le temps »).

Certain-e-s, pour enrichir leur vie érotique, ou sortir de l’ennui, décident alors « d’ouvrir » leur couple, notamment à d’autres expériences. Libertinage, Polyamour, Couple libre, plusieurs « formules » existent et les possibilités sont aujourd’hui infinies.

Alors, bonne ou mauvaise idée ? Qu’est-ce que ça peut apporter à la relation ? Et au contraire, quels peuvent en être les dangers ? Comment s’y préparer ?

Et pour être un couple vivant, est-ce nécessaire d’en ouvrir le lit ? Quelles sont les autres pistes qui peuvent être imaginées ?

Nous explorerons ensemble ces questions à travers quelques apports théoriques et surtout des propositions participatives.

Informations pratiques :

Le lieu : Lab’Oikos, 32 rue Riquet, 31000 Toulouse
Le : 27 avril 2017 de 19H à 21H30
Animé par : Capucine
Tarif : 20 euros
Le + : Apéritif offert

Atelier mixte

Inscriptions ici

A venir/ Atelier le 18 avril 2017 à Toulouse : Sexualité féminine, déconstruisons nos croyances limitantes !

@SolangeGauthier

Le plaisir féminin a longtemps été tabou, bridé et réprimé. Aujourd’hui, il est l’un des sujets les plus abordés dans la presse féminine.

Comment, vous ne jouissez pas chaque fois que vous faites l’amour ? Vous n’utilisez pas de sextoys ? Vous n’êtes pas bisexuelle ? Vous n’aimez pas faire une fellation à votre partenaire alors qu’elle est le ciment du couple ? Vous êtes plutôt clitoridienne ou plutôt vaginale ?

A votre avis, cette banalisation du plaisir féminin n’est-elle pas en réalité qu’une vision faussement démocratisée du sujet ? Plongées dans les diktats de la jouissance à tout prix et se laisser dicter nos comportements entravent très certainement notre plaisir.

Nous vous proposons de désinhiber le plaisir en comprenant les mythes qui l’entourent, et ainsi, permettre d’inverser les conséquences négatives du conditionnement social sur la sexualité féminine.

Déconstruire nos croyances limitantes, c’est aussi ouvrir un nouvel espace à créer ensemble lors de cet atelier que chacune pourra poursuivre individuellement.

Faire le choix de SA propre sexualité, c’est en devenir actrice.

Informations pratiques :

Le lieu : Lab’Oikos, 32 rue Riquet, 31000 Toulouse
Le : 18 avril 2017 de 19H à 21H30
Animé par : Capucine
Tarif : 20 euros
Le + : Apéritif offert

Atelier réservé aux femmes uniquement.

Inscriptions ici

Atelier I am what I am! à Toulouse… Ce qu’il s’est passé !

@SavageSlit

Fort-e-s de la bonne expérience Nîmoise où nous avions construit cet atelier pour l’exposition « I am what I am ! » au Zo-Anima (commissaires d’exposition : Karine Mathieu et William Gourdin), nous avons eu envie de le reconduire sur Toulouse.

Bien nous en a pris, nous nous sommes retrouvés au Lab’Oikos, avec 15 participant-e-s et notre dessinatrice Savage Slit, pour réfléchir à ce qui fait notre-nos identité-s, par le biais d’exercices expérimentaux.

Quelle est la part du masque en nous (la « persona » selon Jung, compromis entre ce que l’on est profondément et ce que l’on attend de nous) et la part de notre source authentique? comment nous présentons-nous à l’autre, s’invente-t-on une autre vie lorsque l’on y est invité-e? qu’est-ce que ça change de nous imaginer dans un genre un peu différent de celui que l’on porte au quotidien?

Lire la suite et découvrir tous les dessins… 

A venir/ Atelier le 21 mars 2017 à Toulouse : Couple, plaisir et désir dans le temps

@SolangeGautier

« Le désir est un phénomène naturel chez tous les êtres vivants. Les plaisirs qui en découlent sont parmi les plus intenses auxquels on puisse accéder. Les hindous en étaient déjà conscients alors que l’érotisme était encore tabou dans les sociétés occidentales. C’est l’un des moteurs de la vie, et l’ignorer ou le reléguer au rang d’élément routinier pour ne plus le considérer que comme un moyen de reproduction est plus qu’une tragédie : c’est un déni des forces de la vie. » Passage du Kama Sutra

Le désir et le plaisir représentent l’emblème d’une sexualité humaine accomplie. Mais, nous sommes toutes bien d’accord, la vie de couple n’est pas de tout repos. Entre concessions, stress, travail, enfants… concilier nos vies sans perdre de vue notre désir sexuel, autant dire un vrai casse-tête chinois !

Désir et amour. L’engagement émousse-t-il vraiment le désir ? Sommes-nous vraiment obligés de sombrer dans la monotonie ?

Comment guider son couple sur la quête du plaisir et de l’épanouissement. Comment éveiller ou réveiller la vie érotique du couple. Sans donner de recettes, c’est bien de connaître les bons ingrédients.

Comme toujours dans nos ateliers, les sujets sont sérieux mais abordés avec beaucoup de légèreté, et privilégient les échanges entre participant-e-s dans la bienveillance et la confidentialité.

Informations pratiques :

Le lieu : Divine For Love – 21 Rue Pierre de Fermat – 31600 Muret
Le : 21 mars 2017 de 19H à 21H30
Animé par : Capucine
Tarif : 20 euros
Le + : Apéritif offert

Atelier mixte

Inscriptions ici