La salope éthique

article publie le 8.12.2015 sur le cabinet de curiosite feminine

la salope éthique

 

Mesdames, Messieurs, devenez de bonnes salopes !

C’est pleine de curiosité et d’excitation que je reçois puis entrouvre ma nouvelle acquisition. Un bouquin de plus pour faire grimper les piles qui jonchent le sol de mon appartement !
Le titre m’appelle et m’interpelle : quoi, il existe dans ce monde des femmes qui s’auto-proclament « salopes » avec fierté ? mais ce sont des révolutionnaires !
Elles y accolent le terme « éthique », apanage des gauchos coolos ? mais elles vont être bannies ! Pourvu qu’elles ne soient pas blondes, elles seraient totalement foutues !
Et non, en lisant le sous-titre, je suis rassurée : les deux auteures nous affirment être sereines et pouvoir même nous accompagner sur ce chemin de liberté …
Mais de quelle planète viennent-elles ?
A ce stade de lecture, je me sens déjà reconnaissante envers ces martiennes américaines, le reste s’annonce bien !

Lire la suite… 

EroSphère, un festival -presque- comme les autres

article publie le 15.09.2015 sur le cabinet de curiosite feminine

c43e98_a211d6df92e843d3990d5bbd7e5b344b.png_srz_p_2003_560_75_22_0.50_1.20_0.00_png_srz

Après Explicit à Montpellier, Capucine vous raconte son expérience d’EroSphère, le festival des créativités érotiques

Pour la deuxième année consécutive, et dans la mouvance d’autres villes du monde « libre », Erosticratie a organisé à Paris en fin d’été le festival EroSphère, festival des créativités érotiques.
« EroSphère, c’est la rencontre de l’Eros -l’amour, la créativité, la sexualité– et de la Sphère -l’harmonie, la légèreté, l’immersion. EroSphère rassemble, quels que soient le sexe, le genre, l’identité ou l’orientation, avec et au-delà des communautés existantes »

Le credo des Erosticrates : « Faire exister Eros dans la Cité ».
Ou comment intégrer une réflexion sur l’érotisme dans la sphère publique. Permettre à tout un chacun de se connecter à ses désirs. Amoindrir la culpabilité. Désacraliser -ou re-sacraliser ?- le sexe. En faire un jeu. Une source d’inspiration. Un élan de créativité. Un espace de communication privilégiée. Une voie de transcendance.
Puissant enjeu politique non ?

Continuer la lecture de « EroSphère, un festival -presque- comme les autres »