Les fesses de la crémière

publie le 14.07.2016 dans le cabinet de curiosite feminine

fesses cremière 2

Qui veut le beurre et l’argent du beurre?

J’en rêvais, j’ai eu cette chance, un entretien avec l’énigmatique Audren le Rioual, auteur du blog désormais fameux pour qui réfléchit aux sexualités et au couple, « Les fesses de la crémière ».

Et oui, l’homme affirme qu’on peut tout avoir, le beurre et l’argent du beurre ; du moins, il propose de s’interroger sur la norme monogame exclusive encore prégnante aujourd’hui et sur le mythe du prince/de la princesse charmant/e. Avec intelligence et références, sans prosélytisme, il traverse les courants et les communautés et s’adresse à tout/e-un/e-chacun/e. C’est bien écrit, avec une précision quasi-mathématique (on se demande d’où ça vient mais on n’osera pas demander!), beaucoup d’humour. Et chaque article est illustré…

Bonjour Audren !

Pour commencer, peux-tu nous parler de l’histoire qui a conduit à ce blog? 

Lire la suite…

 

Promenade en sous-bois

publie le 7.07.2016 dans le cabinet de curiosite feminine

herbiersauvage_icon

Chic, je l’attends avec impatience depuis un moment, il arrive enfin, l’herbier sauvage ! « Livre illustré socio-érotique à effeuiller pour assouvir curiosité et plaisir », annonce le dossier de presse. Ces mots vous parlent autant qu’à moi ?! Lisez la suite… 

« Orgasme blanc » , « La Bouche », « Les plans à plusieurs », « Chimio », tels sont quelques titres des nouvelles que l’on peut découvrir dans ce très bel ouvrage, illustré par d’oniriques dessins de Chloé Cruchaudet, doux autant que crus, presque voilés.

Lire la suite…

 

Tentative Tantrique et téméraire

 article publie le 10.06.2016 dans le cabinet de curiosite feminine 

image tantra

Tenter d’écrire sur le tantra… 
On me demande souvent de quoi il s’agit… difficile et ambitieux de répondre précisément. 
Il en est souvent question concernant des stages qui proposent de « découvrir les plaisirs du corps et de l’esprit » ou d’ « approcher l’extase », et qui ont parfois la réputation de simples clubs de rencontre. Il en est question pour atteindre une sexualité plus consciente. Il en est aussi question lorsque l’on parle de certains types de yoga. Et même d’une religion. 
Alors, où est la vérité ? 

Ce qui apparaît en premier lieu dans les moteurs de recherche n’a -presque- rien à voir avec ce que l’on trouve lors de fouilles plus approfondies. Les ouvrages et articles que je lis sont parfois contradictoires.
Je demande alors son aide à Nathalie Belkhiri Valls, avec qui j’avais animé l’atelier « Vers une sexualité consciente » à Toulouse. Elle connaît bien le sujet, pour avoir été assistante dans les stages de Marisa Ortolan et Jacques Lucas, d’Horizon Tantra, réputés dans le milieu.
Le sujet est complexe, je vais m’efforcer d’en apporter un éclaircissement simple en me gardant d’être simpliste…

Lire la suite…

 

Bienvenue aux cafés polys !

article publie le 11.03.2016 sur le cabinet de curiosite feminine

polyamour

C’est dans l’air du temps, on entend parler dans les médias de la tribu des « polyamoureux », ils semblent avoir leur langage, leurs codes, leurs espaces … Mais qui sont-ils précisément ? Que disent-ils de notre société ? Peut-on les rejoindre ?
Pour en savoir plus, nous avons rencontré Scott Buckley, initiateur du mouvement toulousain.

Bonjour Scott, qui es-tu ? Qu’est-ce qui t’as amené à t’investir sur le sujet du polyamour ?
Je crois qu’à un moment, j’ai commencé à considérer l’amour exclusif comme une impasse, du moins pour moi, je ne m’y retrouvais plus. Je trouvais que ça manquait d’honnêteté parce que si j’avais des désirs pour quelqu’un d’autre, même juste l’envie de tendresse, je savais que dans un couple classique ce serait interdit, c’est souvent vite compliqué.

Lire la suite…

 

La salope éthique

article publie le 8.12.2015 sur le cabinet de curiosite feminine

la salope éthique

 

Mesdames, Messieurs, devenez de bonnes salopes !

C’est pleine de curiosité et d’excitation que je reçois puis entrouvre ma nouvelle acquisition. Un bouquin de plus pour faire grimper les piles qui jonchent le sol de mon appartement !
Le titre m’appelle et m’interpelle : quoi, il existe dans ce monde des femmes qui s’auto-proclament « salopes » avec fierté ? mais ce sont des révolutionnaires !
Elles y accolent le terme « éthique », apanage des gauchos coolos ? mais elles vont être bannies ! Pourvu qu’elles ne soient pas blondes, elles seraient totalement foutues !
Et non, en lisant le sous-titre, je suis rassurée : les deux auteures nous affirment être sereines et pouvoir même nous accompagner sur ce chemin de liberté …
Mais de quelle planète viennent-elles ?
A ce stade de lecture, je me sens déjà reconnaissante envers ces martiennes américaines, le reste s’annonce bien !

Lire la suite…